Une pompe à chaleur pour la piscine

juin 27th, 2016 No Comments »

L’été est enfin arrivé et, avec lui, les envies de baignades. Malheureusement, toutes les régions ne bénéficient pas du même capital soleil et l’eau des piscines peut mettre beaucoup de temps à atteindre la température idéale. Dans la famille des énergies propres et renouvelables, la pompe à chaleur spéciale piscine est une solution efficace autant qu’écoresponsable. Explications.

Pourquoi choisir une pompe à chaleur pour la piscine ?

piscine

Les avantages d’une pompe à chaleur pour la piscine sont nombreux, mais son principal atout est qu’elle est la machine la plus performante pour chauffer votre eau, tous modèles confondus.

Malgré un coût relativement élevé à l’achat, la pompe à chaleur est économique. Nécessitant de l’électricité, la chaleur est cependant générée à partir de l’environnement : soit l’air, soit le sol selon les pompes. La consommation en énergie d’une pompe à chaleur est donc relativement faible par rapport à l’énergie produite.

De plus, la pompe à chaleur est écologique. En utilisant les calories présentes dans l’air ou le sol (aéorothermie ou géothermie), la pompe à chaleur recycle une énergie gratuite et renouvelable indéfiniment. Contrairement au fioul ou au bois, elle ne rejette aucune particules fines dans l’atmosphère.

Enfin, cerise sur le gâteau, la pompe à chaleur est facile à installer et à utiliser. Un néophyte peut ainsi simplement la mettre en route à l’aide d’un disjoncteur et d’un by-pass. Une fois installée, la pompe à chaleur est presque indépendante : votre intervention n’est nécessaire que pour allumer et éteindre l’appareil.

Quelles astuces pour conserver une eau pure et chauffée ?

piscine-oklm

La pompe à chaleur pour piscine n’est pas la seule solution qui existe pour chauffer votre eau. Bien qu’elle soit la plus efficace et la plus écoresponsable, il est possible de soulager le travail de votre pompe grâce à d’autres moyens.

L’abri de piscine est ainsi un bon dispositif additionnel, car il permet de faire augmenter la température de l’eau de 7 à 9 °C. N’étant pas une machine chauffante, cela reste très pratique en cas de pluie : vous n’êtes pas mouillé et la température des gouttes de pluie ne fera pas baisser la température de votre piscine.

Dans le même registre, le volet pour piscine permet de garder la chaleur de l’eau de façon optimale, même durant l’hiver. Si vous n’avez pas les moyens d’investir dans un volet roulant, la bâche à bulle pour piscine fait à peu près le même travail. Le résultat est moins probant mais cela reste parfaitement raisonnable : la bâche peut faire augmenter la température de de l’eau de 2 à 5 °C.

Avoir une eau à la température idéale n’est cependant pas le seul facteur pour apprécier les baignades. Il faut en effet que l’eau soit propre. Les eaux stagnantes attirent les insectes, notamment les moustiques, qui vont pondre leurs œufs à la surface de l’eau. Les eaux impropres sont aussi un véritable nid à bactéries et microbes en tout genre, pouvant donner verrues et autres troubles de la peau aux baigneurs.

Pour garder votre piscine propre et votre eau pure, investir dans un robot et une pompe piscine est une bonne solution. Ces deux machines vous permettent d’entretenir votre piscine sans efforts, pour votre bien-être et celui de de vos proches.

Construction de maison à Mâcon : pourquoi installer une pompe à chaleur géothermique ?

octobre 29th, 2015 No Comments »

Vous avez un projet de construction de maison à Mâcon et vous réfléchissez au mode de chauffage à installer ? Le climat mâconnais est tempéré, aux influences à la fois océaniques et méditerranéennes, mais aussi à tendance continentale : il est caractérisé par des hivers froids et humides, ainsi que des étés chauds et secs. Afin de bénéficier d’un confort thermique et de faire des économies d’énergie, la pompe à chaleur (PAC) géothermique constitue une bonne solution pour chauffer votre maison. Mais, quels travaux sont nécessaires pour installer ce type de chauffage dans une construction neuve ?

L’intérêt d’une pompe à chaleur géothermique à Mâcon, en Saône-et-Loire

Pompe à chaleur construction maison Mâcon

Source image : http://www.demeures-caladoises.com/

La pompe à chaleur géothermique va puiser les calories issues du sol de votre jardin à l’aide de tuyaux enterrés auxquels elle est reliée, pour ensuite la restituer dans votre habitation. Cette PAC présente un rendement plus régulier qu’une PAC aérothermique, car la température du sol présente moins de variations que celle de l’air. Et comme on l’a vu, le climat de Mâcon est assez complexe.

Une pompe à chaleur géothermique s’avère très pratique, car elle permet de chauffer efficacement la maison durant l’hiver et de la rafraîchir en été, lorsque les températures extérieures sont plus élevées. Ce système de chauffage se veut économique et écologique. La PAC utilise en effet, l’énergie gratuite présente dans l’environnement. Ainsi, les émissions de CO2 sont considérablement réduites. De plus, son fonctionnement reste simple, avec une grande rapidité de chauffe. Enfin, vous pouvez bénéficier de crédits d’impôt pour l’installation d’une PAC géothermique.

Les travaux à prévoir lors de la construction de votre maison à Mâcon

Convernant la pose de votre pompe à chaleur géothermique, votre constructeur de maison en Saône-et-Loire peut envisager deux solutions pour prélever la chaleur dans le sol, en fonction des caractéristiques de votre terrain :

  • L’installation de tubes déroulés horizontalement et enterrés à faibles profondeurs dans votre terrain (60 à 100 cm dans le sol) : c’est la solution la plus courante en France. Les capteurs thermiques recouvrent un grand espace, soit deux fois la surface habitable à chauffer. Il faut donc prévoir un terrassement de terrain. Convient aux sols meubles non rocheux et perméables aux eaux de pluie pour une meilleure régénération de la chaleur du sol.
  • Un captage vertical : les sondes géothermiques verticales sont préconisées pour les petits terrains. Elles nécessitent en effet, beaucoup moins d’espace qu’un captage horizontal. Elles sont enterrées jusqu’à 100 mètres de profondeur dans le sol. Un forage conséquent sera donc réalisé. Le coût du captage vertical est plus élevé, mais plus performant, car la chaleur en profondeur est plus stable qu’en surface, où elle est soumise aux variations climatiques.

Demandez conseil à un expert en construction de maison aux alentours de Lyon, proposant également diverses prestations pour le confort des habitants et notamment l’installation d’un équipement de chauffage adapté à votre maison.

 

 

 

 

Géothermie verticale

décembre 19th, 2012 No Comments »

Géothermie verticale : principe de fonctionnement

La géothermie verticale est la forme la plus commune de géothermie car elle nécessite beaucoup moins d’espace (emprise au sol de 1 à 2 m seulement) que la géothermie horizontale. L’installation de systèmes géothermiques verticaux est adaptée dans des habitations existantes.

La géothermie verticale nécessite cependant un forage profond pour que votre PAC puisse être installée(entre 50 et 100 mètres selon la nature du terrain). Ce système utilise un tuyau fabriqué en polyéthylène dans lequel circule de l’eau glycolée. En descendant dans le sol, ce liquide permet de collecter et rapporter les calories. L’entrée et la sortie du tuyau sont reliées à une pompe à chaleur qui permettra de produire le chauffage désiré à partir de l’énergie collecté.


Géothermie verticale 

Attention : En raison de la profondeur du forage nécessaire (supérieur à 10 m), la géothermie verticale nécessite, selon le code minier, une autorisation délivrée par la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement).

Prix de la géothermie verticale :

Le prix la géothermie verticale dépend de la surface de l’habitation à chauffer, des caractéristiques du terrain, les matériaux utilisés…
Ce type d’installation bénéficie également d’un crédit d’impôt et les coûts engagés sont vite amortis grâce aux économies d’énergie réalisées.

Pour en savoir plus, nous vous donnons rendez-vous sur www.nextherm.fr

Aéorothermie

août 28th, 2011 No Comments »

Aéorothermie : définition

L’aérothermie est un système de chauffage écologique et économique. Ce système capte les calories de l’air extérieur et les utilisent afin de réchauffer l’air ou l’eau à l’intérieur de l’habitation. Le dispositif est installé à l’extérieur et ne nécessite aucun capteur.

Avantages de l’aéorothermie :

L’aéorothermie est un système économique et écologique qui présente plusieurs avantages :

  • Adaptation facile aux maisons avec ou sans terrain
  • Faible encombrement
  • Bon rendement et bonnes performances : le COP évolue de 3,7 jusqu’à 2,3
  • Éligible au crédit d’impôt de 22%.
  • Fonctionnement réversible permettent de chauffer et de rafraîchir la maison.

Les pompes de l’aéorothermie :

Il existe deux types de pompes pour l’aérothermie :

  • Les pompes air/air : il s’agit de climatiseurs réversibles qui prélèvent la chaleur à l’extérieur et la redistribuent à l’intérieur. La puissance de cette pompe s’adapte aux besoins réels ce qui permet des économies d’énergie d’environ 70%.
  • Les pompes air/eau : la chaleur puisé dans l’air est utilisée pour chauffer l’eau du circuit de chauffage et transmises à des radiateurs, plancher chauffant …

Chauffage aquathermie

août 28th, 2011 No Comments »

Le chauffage en aquathermie

L’aquathermie est un système de chauffage qui fonctionne grâce à la chaleur de l’eau des nappes souterraine. Cette énergie offre des performances exceptionnelles (généralement supérieur à 3) permettant une économie d’énergie pouvant atteindre les 70%. La solution de chauffage  en aquathermie est généralement constituée d’un échangeur, un générateur (pour le transfert d’énergie) et d’une restitution de l’énergie pour radiateurs, planchers chauffants…

Les solutions de chauffage en aquathermie :

Chauffage BASSE température : cette solution qui permet de des économies sur votre facture énergétique en fournissant une eau à une température maximum de 50 ou 55°C. Elle n’est cependant réalisable que dans le cadre d’une construction neuve ou dans le cadre d’un projet de rénovation. Deux options existent : plancher chauffant ou radiateurs.

chauffage aquathermique haute température : cette solution fournit une eau à une température maximum de 63°C. Elle a l’avantage d’être possible dans le cadre d’un changement d’énergie.

Les avantages du chauffage aquathermique :

Voici les principaux avantages de ce système de chauffage :

  • Performances exceptionnelles et stables,
  • Faible encombrement,
  • Pas de nuisances sonores,
  • Eligible à un crédit d’impôts de 40%.

Géothermie horizontale

août 28th, 2011 No Comments »

Géothermie horizontale : définition et principe de fonctionnement

La géothermie horizontale est le système le plus fréquent en géothermie : il permet de capter l’énergie du sol par des capteurs déroulés horizontalement dans le sol à une profondeur d’environ 60 à 100 cm dans le sol. Ce dispositif demande une surface de captation importante : cette surface doit être égale à 2 fois la surface à chauffer (3 fois si la maison a un problème d’isolation).

Les tubes utilisés en géothermie horizontale sont irrigués par un circuit d’eau qui permettra de capter les calories de la terre. L’énergie ainsi collectée est envoyée vers un échangeur ou évaporateur d’une pompe à chaleur (PAC) qui produira le chauffage désiré.

Avantages de la géothermie horizontale :

Voici les principaux avantages de la géothermie horizontale :

  • un fonctionnement simple et une rapidité de chauffe,
  • une bonne performance avec un COP supérieur ou égal à 3
  • un COP constant toute l’année
  • éligible au crédit d’impôts
  • économies d’énergie pouvant atteindre les 70%

Prix de la géothermie horizontale :

Le prix d’une installation de géothermie horizontale dépend de la surface de l’habitation à chauffer, de la qualité de son isolation, des caractéristiques du terrain, du coût de terrassement… Cependant, et à titre indicatif, le prix constaté en 2011 pour mètre carré d’habitation chauffée par géothermie horizontale a atteint 135€ (source ADME)

Géothermie

août 28th, 2011 No Comments »

Géothermie : définition

La géothermie est un mode de chauffage utilisant la l’énergie de la terre et du sous-sol. L’énergie géothermique est propre et durable. Nous distinguons généralement :

  • La géothermie peu profonde à basse température (inférieure à 30°C) ayant recours aux pompes à chaleur
  • La géothermie profonde à haute température (entre 30 et 90°C)
  • La géothermie très profonde à très haute température (supérieure à 150°C).

 Géothermie et pompe à chaleur

Les pompes à chaleur géothermiques permettent de puiser dans cette ressource pour chauffage ou les rafraichissements des bâtiments. Le système de géothermie est composé d’une pompe à chaleur, un système de conduits d’air, un échangeur de chaleur et des sondes enfouies dans le sol peu profond à proximité du bâtiment. En hiver, la pompe à chaleur extrait la chaleur de l’échangeur de chaleur pour chauffer l’intérieur. En été, le processus est inversé pour permettre la climatisation de l’habitation. La chaleur extraite de l’air intérieur durant l’été peut également être utilisé pour produire de l’eau chaude.

Les types d’installations en géothermie :

Deux installations et systèmes sont possibles :

  • Géothermie horizontale : les capteurs géothermiques sont répartis horizontalement et enterrés à une faible profondeur dans votre terrain.
  • Géothermie verticale : une sonde est creusée verticalement dans le sol à une profondeur de 100 m pour y placer les capteurs géothermiques.

Pompe à chaleur eau / eau

août 28th, 2011 No Comments »

Pompe à chaleur hydrothermique eau-eau :

La pompe à chaleur eau/eau, appelée également PAC hydrothermique, est un dispositif permettant de puiser les calories contenues dans l’eau et la transformer en chaleur.


Avantages de la pompe à chaleur eau/eau

  • Une bonne performance : un COP généralement supérieur à 3 et supérieur à celui des dispositifs air/eau ou air/air,
  • Les PAC hydrothermiques sont éligibles au crédit d’impôt,
  • Une rapidité de chauffe,
  • PAC réversible : elle permet, selon la saison et les besoins, le chauffage ou le rafraîchissement,
  • Économies d’énergie pouvant atteindre les 70% : la PAC produit en moyenne, pour 1 KW consommé, 4 KW de chaleur ce qui permet de disposer de 3 KW gratuitement.

pompe à chaleur eau/eau et crédit d’impôt :

La pompe à chaleur hygrothermique eau/eau est éligible au crédit d’impôt dédié au développement durable.  Le crédit d’impôt est de 40% et porte sur le prix des équipements et des matériaux, hors mains d’œuvre.

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, la pompe à chaleur eau/eau doit avoir un COP ≥ 3,4  pour des températures d’entrée et de sortie d’eau de 10°C et 7°C à l’évaporateur, et de 30°C et 35°C au condenseur. De plus, son installation doit être réalisée par une entreprise. Cette dernière devra établir une facture pour les services fiscaux portant mention des caractéristiques de la PAC installée.

Hydrothermie

août 28th, 2011 No Comments »

Définition de l’hydrothermie :

L’hydrothermie, ou quathermie, désigne l’énergie thermique potentielle des nappes souterraines et le principe de son prélèvement de la chaleur est similaire que dans la géothermie. Ce système est généralement utilisé pour le chauffage et la climatisation dans le secteur tertiaire sur des installations de forte puissance.

Hydrothermie : conditions de fonctionnement du système

Pour un fonctionnement optimal du système d’hydrothermie, certaines conditions doivent être réunies :

  • Il est impératif que la nappe se situe en dessous ou à proximité de l’habitation,
  • la température de l’eau de la nappe phréatique doit être de 12°C au minimum,
  • la profondeur de la nappe ne doit pas excéder les 100m
  • être certain d’obtenir un débit suffisant tout au long de l’année.

Hydrothermie : les modes de captage

Il existe deux modes de captages de l’énergie hygrothermique :

  • hydothermie à un seul forage : un seul forage est nécessaire pour le prélèvement de l’eau de la nappe. Une fois les calories nécessaires prélevées, cette eau est rejetée en surface (dans une rivière, réseau d’eaux pluviales…).
  • hydrothermie à deux forages : bien que plus coûteux, ce système de réinjecter l’eau dans la nappe phréatique après le prélèvement des calories.

Aquathermie

août 22nd, 2011 No Comments »

Aquathermie : principe

L’aquathermie, appelée également géothermie sur nappe phréatique ou hydrothermie, est le procédé qui consiste à capter et restituer l’énergie contenue dans l’eau de la nappe phréatique pour la restituer à un système de chauffage ou climatisation.

La température de l’eau des nappes souterraines est comprise entre 10 et 14 degrés quelque soit la saison (même par – 15 degrés à l’extérieur), ce qui en fait une source d’énergie importante et stable. Cette eau est utilisée dans l’alimentation d’une pompe à chaleur eau-eau qui la restituera à une température de 35 degrés.

L’eau des nappes phréatiques permet à l’aquathermie d’obtenir un Coefficient de Performance (COP) de 6 (ce coefficient signifie que pour 1 kilowatt d’électricité utilisé, 6 kilowatts d’énergie sont restitués).

Aquathermie : énergie verte et renouvelable

L’aquathermie est une technologie verte et respectueuse de la planète (aucun prélèvement sur la ressource naturelle) permettant d’obtenir une énergie renouvelable performante et stable. Cette énergie permet de produire de l’eau chaude sanitaire, chauffer les habitations et à rafraîchir sa maison.

10